Logo LVSN
EnglishAccueil
A proposPersonnesRecherchePublicationsEvenementsProfil
A propos
Séminaires REPARTI


Les Séminaires REPARTI à l'Université Laval ont lieu le vendredi à 11h30.
Veuillez consulter le programme pour plus de détails.

Projet de maîtrise, de doctorat ou stage postdoctoral en apprentissage automatique au sein de l'équipe du Prof. Christian Gagné : veuillez consulter l'annonce suivante pour tous les détails : http://vision.gel.ulaval.ca/~cgagne/postes2017.html

 

 

 

 

REPARTI

MIVIM

Feb 3 2006 11:30AM

Martin Otis

Le Groupe aérospatial de l’Université Laval (GAUL)



Résumé

Le Groupe aérospatial de l’Université Laval (GAUL, http://web-gaul.gel.ulaval.ca) est un groupe multidisciplinaire d’environ 15 étudiants dans les domaines du génie électrique, du génie informatique, du génie mécanique, du génie physique, de l’informatique, de l’administration et des communications. Le groupe modélise, conçoit et construit une fusée expérimentale qui est lancée à chaque année au début du mois de septembre sur un terrain de R & D pour la défense Canada - Valcartier (RDDC Valcartier) et avec un organisme tel que le CRDAA. Le GAUL bénéficie d’un soutient du CNES. Le propulseur hybride en développement avec le RDDV-Valcartier sera présenté comme démonstrateur technologique pour le projet PERSEUS.

D’une part, le défi majeur proposé cette année aux étudiants de génie mécanique et de physique est la réalisation d’un moteur hybride qui propulsera la fusée à une vitesse supersonique. D’autre part, les étudiants en électronique et en informatique se concentreront sur l’élaboration d’une station terrestre informatisée pour l’acquisition des données en temps réel lors du vol. Cette station terrestre considère l’effet Doppler en fonction du vecteur de vitesse de la charge utile embarquée.

Les objectifs à moyen terme concernent le contrôle de la trajectoire de la fusée et l’augmentation de la puissance des propulseurs pour la satellisation éventuelle d’une charge utile. Entre autres, les objectifs sont le contrôle de l’atterrissage par un algorithme de vision intelligent, le contrôle de la trajectoire (vitesse et pose dans l’espace) par la tuyère du propulseur, une accélération de plus de 20Gz et une vitesse supérieure à 17 fois la vitesse du son.

À long terme, la fusée développée par le GAUL devrait être en mesure de transporter une charge utile, d’environ 5 kg, en orbite circulaire terrestre basse LEO, soit à environ 250 km d’altitude. Cette plate-forme servira donc comme système de lancement de nano satellite. Le nano satellite effectuera une mission précise et de courte durée dans l’espace pour des applications pédagogiques et industrielles.

L’Université Laval, ses commanditaires et ses partenaires seront représentés pendant des activités de lancement de fusées comme ceux organisées par Tripoli-Québec et pendant le festival aérospatial jeunesse (FAJ) organisé par le RDDC Valcartier avec la collaboration du CRDAA (l'Agence de recherche et développement de l'aérospatiale amateur).

Le GAUL remercie tous ces partenaires dont les associations étudiantes suivantes : ASETIN, RÉGIÉ, AEGEP, AESGUL, AEGMUL et la CADEUL; les centres de recherche dont le RDDC-Valcartier; les départements de GMC, PHY/GPH, GEL/GIF et IFT.


Les séminaires du LVSN ont lieu le vendredi à 11h30 dans la salle PLT-2700.




     
   
   

©2002-. Laboratoire de Vision et Systèmes Numériques. Tous droits réservés