Logo LVSN
EnglishAccueil
A proposPersonnesRecherchePublicationsEvenementsProfil
A propos

 

 

 

 

REPARTI

MIVIM

Ajout de capteurs hétérogènes au système MONNET
Maîtrise
René Desgagnés
Denis Laurendeau (Directeur)
Problème: Dans un contexte de guerre urbaine qui relève du domaine militaire ou plutôt dans un contexte de surveillance et/ou de sécurité, il importe d’avoir les meilleures informations possibles avant de prendre et d’appliquer une décision sur la procédure d’intervention. En ayant des capteurs hétérogènes à faibles coûts, on est en mesure d’apporter davantage de renseignements sur un changement de l’environnement étudié. Par contre, le fait d’avoir des capteurs différents accentue la complexité du traitement des signaux provenant de chaque capteur. Cette complexité vient de la nature intrinsèque du capteur car on doit acquérir l’information qui nous permet, dans toutes les conditions et en tout temps, de discriminer l’objet A de l’objet B. Il faudra donc porter une attention particulière aux algorithmes choisis. En greffant au système MONNET de nouveaux capteurs, on diminuera le nombre de fausses alarmes ce qui améliorera le modèle des objets détectés.
Motivation: Ce travail s’ajoute au projet MONNET en y ajoutant des capteurs sonores, de pression, binaires, etc… pour augmenter l’efficacité de celui-ci. L’approche employée sera d'intégrer un système gérant les différents capteurs avec MONNET et d’extraire le maximum d’informations utiles pour un traitement afin de vérifier la viabilité et le rendement que peut engendrer l’ajout de ces capteurs. Ensuite, on affichera les résultants de façon graphique.
Défis: L’un des défis majeur du projet est l’extraction de données pertinentes provenant des capteurs et leur traitement par des algorithmes pertinents pour perfectionner les modèles des objets dans MONNET. Prenons par exemple le cas d’un capteur sonore. Il faudra juger quel contenu fréquentiel doit être retenu pour apparier l’objet X aux fréquences Y.
Applications: On peut facilement penser aux applications possibles suite à l’implantation des capteurs à chaque nœud MONNET. Premièrement, d’un point de vue militaire, on améliore l’assistance au soldat du futur en lui donnant des informations sur l’environnement où il évolue. Sur le plan civil, la surveillance/sécurité est la principale avenue d’application.
Calendrier: 1er septembre 2005 : Bref rapport écrit démontrant la progression du projet. Fin session automne 2005 : Démonstration système Motes. Début rédaction du mémoire. Session hiver 2006 : Poursuite de la rédaction du mémoire et remise à la fin de la présente session.
Dernière modification: Sep 28 2007 1:43PM par rdesgag

     
   
   

©2002-. Laboratoire de Vision et Systèmes Numériques. Tous droits réservés