Logo LVSN
EnglishAccueil
A proposPersonnesRecherchePublicationsEvenementsProfil
A propos

 

 

 

 

REPARTI

MIVIM

Maestro, une architecture de calcul distribué générique à allocation dynamique
Doctorat
Nicolas Dubé
Marc Parizeau (Directeur)
Problème: En milieu académique et corporatif, les besoins toujours grandissants en puissance informatique alimentent et poussent vivement le champ de recherche des systèmes distribués. Il faut donc trouver des mécanismes et des algorithmes qui nous permettront d'opérer un changement de paradigme vers un super-calculateur réparti.
Motivation: À l'heure actuelle, l'approche la plus courante vers la course au TeraFlops est l'achat de gigantesques fermes d'ordinateurs à des coûts faramineux. La plupart de ces super-calculateurs étant financés par des fonds publics, les organismes subventionnaires souhaitent voir un partage entre les ressources de calcul des différentes entités de recherche. Malheureusement, ce partage suppose une gestion des comptes usagers, des permissions et de la sécurité qui rendent la chose peu courante en pratique. Parallèlement, de nombreux ordinateurs de bureaux pourrait être reliés à un super-calculateur externe si on pouvait garantir au propriétaire la sécurité de son environnement et la validité des tâches qui y seraient calculées. On a donc 2 contextes à prime à bord différents, mais avec le même problème de confiance. Il faut donc trouver un mécanisme de gestion de la confiance qui pourrait s'installer sur la couche supérieure à celle des comptes usagers des différentes fermes et ordinateurs. Ce premier axe de recherche vise donc à utiliser des mécanismes d'authentification et d'encryption connus (SSL, RSA, AES, etc.) pour les appliquer à un meta-ordonnanceur de calcul distribué, une percée qui pourrait donner aux centres de recherche aujourd'hui déconnectés, un super-calculateur à l'échelle nationale.

L'ordonnancement de processus est une science qui ne date pas d'hier et de nombreux travaux ont été faits afin de modéliser le comportement d'un ordinateur à un ou plusieurs processeurs. Dans le domaine du calcul distribué, on a passablement modélisé le comportement de réseaux fortement couplés aux latences et bandes passantes prévisibles. Qu'en est-il quand on relie ensemble quelques fermes d'ordinateurs distantes de centaines de kilomètres? Quel serait l'ordonnancement idéal sur un tel système très hétérogène? Ce second axe de recherche vise à paramétrer les facteurs influents pour ensuite développer un ordonnanceur adapté.
Applications: Nombreuses sont les applications pouvant tirer profit du calcul distribué, nous nous concentrerons à prime abord sur des problématiques reliées à la programmation génétique et à la reconnaissance des formes.
Calendrier: septembre 2004 -
Dernière modification: Nov 16 2007 10:06AM par ndube

     
   
   

©2002-. Laboratoire de Vision et Systèmes Numériques. Tous droits réservés